image 1
Ouverture des inscriptions pour l'année scolaire 2018/2019 - Pour plus d'informations.

Notre approche

Thumbnail image

Le Groupe Scolaire La Relance vise une exhaustivité éducative : domaine du corps, de l'éducation intellectuelle, de l'éducation civique, de l'expression et de l'imagination…

Des disciplines, certes, mais aussi et d'abord des approches globales, des activités de découverte. Les " disciplines " se différencient progressivement.

La " logique éducative " ne se réduit pas à la " logique encyclopédique ".

Une diversité de disciplines et d'activités, certes, mais une unité éducative et pédagogique postulée. L'ensemble des " disciplines " veut être orienté vers l'acquisition de grands objectifs communs et la visée de finalités communes.

L'intégration au programme d'une " discipline " nouvelle (langue vivante, nouvelles technologies, par exemple,) doit donc prouver sa " légitimité éducative " à cet égard.

Thumbnail image

Des objectifs pédagogiques qui ne sont pas exclusivement des objectifs d'acquisition de connaissances, mais des objectifs de maîtrise de compétences, de " savoir-faire " et de " savoir-être ".

L'importance croissante de l'aide au travail, de " l'appendre à apprendre " de " l'apprentissage méthodologique ". Elle signale l'une des mutations majeures de l'école primaire, premier étage, base d'un système éducatif dans lequel l'enseignement du second degré doit devenir un enseignement pour tous.

L'école primaire doit être regardée dans la perspective de l'entrée de tous les élèves au collège.

On notera encore que la liberté d'initiative pédagogique laissée aux enseignants s'inscrit néanmoins dans un cadre national très précis, qui fixe les horaires et les programmes, définit les objectifs et les finalités.

L'enseignement, et l'enseignement primaire tout particulièrement, constitue un enjeu politique et social.

C'est vrai de tout pays, où l'école a été pensée et posée , comme une exigence propre à l'exercice de la citoyenneté.

Thumbnail image

On peut enfin et au total se demander si l'école d'aujourd'hui n'est pas prise entre deux logiques : une logique héritée, celle d'une école qui était la seule école pour tous, une école de la " discipline " au double sens du mot, et une autre logique, celle d'une école encore en gestation.

Dans l'école d'aujourd'hui perdurent et résistent ainsi des traits d'une forme scolaire héritée, tandis qu'émergent les traits d'une autre forme à venir.